Landerneau. Les artisans des Ateliers Lafayette se dévoilent

landerneau-les-artisans-des-ateliers-lafayette-se-devoilent

Dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art, huit artisans seront sur le pont pour proposer des initiations et des démonstrations de leur savoir-faire

L’initiative

Landerneau, aujourd’hui reconnue comme ville d’art, ne pouvait pas ne pas participer aux Journées européennes des métiers d’arts. Du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril, ces passionnés nous ouvrent leurs portes.

Logés au bout de la rue Lafayette, dans le quartier Saint-Thomas, quartier historique de la ville, les Ateliers Lafayette abritent neuf artisans d’art. Sept d’entre eux participent à ces journées.

La potière, Martine Abgrall, proposera des démonstrations et initiera le public avec le défi du potier : « Réaliser une théière ou un bol. »

Pas très loin d’elle, Manuelle Lenoir fera découvrir « la peinture, de différentes manières. En utilisant des pinceaux, bien sûr, mais aussi des brosses, les doigts… Chaque participant repartira avec sa réalisation ».

Peinture, papier, vitrail, tapisserie…

Dans un tout au registre, Sandra Natacha Da Silva, la restauratrice de tableaux, sera devant son chevalet. « Je présenterai mon métier ainsi que les différentes phases de traitements de conservation et de restauration de peinture sur chevalet », fait savoir l’intarissable restauratrice, qui parle avec grande passion de ce métier d’art peu connu. Elle proposera également au public de bénéficier d’un devis gratuit sur un tableau à restaurer.

En tant que spécialiste, Julien Laparade offrira des initiations aux arts du papier. Un art appelé le pop-up ou architecture origami. « Les visiteurs verront comment, avec une simple feuille de papier, on peut créer un objet d’art à part entière, qui se manie avec dextérité et délicatesse. » Un art bluffant qui attire l’attention.

Tout près de Julien Laparade, c’est Monique de Kermadec qui présentera sa façon d’associer le tissu et le fil de fer. « Je propose de s’initier à la création des Petits bonhommes. »

L’art du vitrail Tiffany. Cela ne vous parle sans doute pas. « Il s’agit d’une méthode d’assemblage au cuivre », précise Sandra Ovono, qui invite les visiteurs à collaborer à un vitrail Tiffany afin de créer un miroir ou un luminaire. « Chacun pourra apprendre à couper des morceaux de verre coloré, les sertir avec un ruban de cuivre puis les souder à l’étain », explique la professionnelle.

Jean-Luc Emzivat se fera un plaisir d’expliquer son travail de tapissier. Venez avec des photos de meubles à restaurer, un devis sera fait gratuitement.

Une œuvre collective

Les artistes ont décidé de se lancer dans un défi à 16 mains, en créant une œuvre originale et collective. Ce sera aussi l’occasion de découvrir les quatre nouveaux ateliers de peintres, relieurs, graveurs qui ont trouvé adresse rue Lafayette, qui renaît et s’inscrit aujourd’hui comme la rue des arts. Autant dire que ces trois jours seront riches en découvertes, rencontres et futures vocations, peut-être.

Journées européennes des métiers d’art : ce vendredi, de 10 h 30 à 18 h, samedi 1er avril, de 10 h 30 à 19 h et dimanche 2 avril, de 10 h 30 à 16 h.

 

Source: Ouest France

Laisser un commentaire